Boutique Biologiquement.comBaie de Goji bio superfruit

  Posté par baiedegojibio       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le goji bio antioxydant naturel puissant est une baie rouge, fruit du Lyciet de Barbarie.

Le goji bio est réputé pour être un « superfruit », et pour cause! On lit qu’il aide à prévenir le cancer, qu’il est bon pour les yeux, le transit, qu’il aide à ralentir le processus de vieillissement des cellules, qu’il rend leur virilité aux hommes, qu’il donne de l’énergie à celui qui le consomme et mille autres vertus. Mais faut-il croire tout ce qu’on lit sur ce fruit « miraculeux » et comment s’y retrouver dans la masse d’informations souvent contradictoires que l’on trouve à son sujet ?

Ce site a pour vocation de vous éclairer sur ces questions et, si vous décidiez de tester le goji bio, voire d’en devenir un consommateur régulier, ce site vous aidera à bien choisir, acheter et consommer votre goji.

Baie de Goji bio superfruit antioxydant naturel puissant
Baie de Goji bio superfruit antioxydant naturel puissant

Le Goji bio– Un Superfruit?

Le goji est présenté par de nombreux vendeurs peu scrupuleux comme une panacée, un produit capable, si je caricature, de vous offrir l’immortalité, la jeunesse éternelle et une santé de fer. Mais le pauvre goji n’est qu’une simple baie, pas un élixir de Jouvence. Cela ne veut pas pour autant dire qu’il soit dénué de vertus, ne vous en détournez pas tout de suite. Simplement, n’espérez pas qu’il soigne vos rhumatismes, qu’il vous libère de vos insomnies ou qu’il vous rende votre libido à lui tout seul. Oui, le goji bio est un excellent aliment et un superfruit, mais ne lui demandez pas d’accomplir des miracles. Voyez-le plutôt comme ce qu’il est: un concentré de ce que la nature fait de meilleur, pas un voyage à Lourdes.

Brève Histoire du Goji bio

Le goji bio est identifié dans les ouvrages de botanique depuis le XVIIIe siècle. Certains experts reconnaissent même sa description dans des textes de l’Antiquité grecque. Pourtant nous n’avons pas entendu parler de son fruit avant le début des années 2000. Comment cela se fait-il s’il est si extraordinaire?

Cela relève d’une différence de culture. En Europe, au XVIIIe siècle, la médecine s’intéresse moins à la prévention des maladies qu’à leur guérison. Les médecins prêtent donc peu d’attention au pouvoir des plantes, en tous cas à leur efficacité préventiive. Si le lyciet de Barbarie est connu (et répandu!) en France, en Angleterre et sur le pourtour du bassin méditerranéen, il est principalement utilisé comme plante d’ornement.

Ses jolies fleurs violettes et son aptitude à pousser rapidement en font un arbuste parfait pour servir de haie entre deux terrains voisins. Le fruit du lyciet présentant peu d’intérêt au niveau culinaire, il est délaissé par les Occidentaux.

A l’inverse, en Chine, la médecine repose sur la prévention plutôt que sur la guérison. Et la pharmacopée chinoise, l’ensemble des remèdes répertoriés dans la médecine, se base principalement sur les plantes. Racines, feuilles, fleurs, fruits jouent tous leur rôle. On trouve des mentions du goji bio dans des ouvrages de médecine chinoise remontant jusqu’à mille ans avant Jésus-Christ, avec ses usages médicaux. Pour les Chinois, c’est un remède comme des milliers d’autres, pas un fruit miraculeux.

Aussi quand les Occidentaux visitent la Chine, ils n’ont aucune raison de prêter plus d’attention à la baie de goji bio qu’au ginseng, au noni ou au concombre amer. C’est uniquement dans les années 70 que le goji bio apparaît aux États-Unis en tant que plante médicinale. C’est l’ethnobotaniste Bradley Dobos qui le vend, d’abord sous forme de thés, puis sous la forme que nous connaissons encore aujourd’hui, dans son centre médical de Seattle.

La diffusion en est alors encore assez confidentielle et il faut attendre le début des années 90 pour que les producteurs chinois décident d’exporter en masse le goji bio en Occident. C’est suite à cet effort de commercialisation que le goji bio et les légendes qui l’entourent commencent à se répandre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *