Boutique Biologiquement.comLE GOJI ET SES BIENFAITS

  Posté par baiedegojibio       Laisser un commentaire
[Total : 3    Moyenne : 5/5]

Le goji bio antioxydant naturel puissant, qu’est ce que c’est?

Les baies de Goji, on en parle partout ! Des petites baies que l’on mange surtout séchées par chez nous, qui auraient des vertus exceptionnelles. Mais certains experts rétorquent que les vertus des baies de Goji sont surévaluées.

Finalement, je n’en avais jamais mangé et l’occasion faisant le larron, je me suis dit : pourquoi pas ? Et j’en ai acheté un paquet pour y regarder de plus près et voir aussi quel goût ça a …
Alors, les baies de Goji, produit miracle ou pas ?
Sur le paquet : il est écrit Baies de Goji : joyau de l’Himalaya, et 3 fois l’expression super food. Je me suis dit : “Ça sent quand même le truc très marketing, tout ça.”

Bref, derrière le paquet, on nous raconte l’histoire de ces fameuses baies utilisées depuis l’Antiquité par les médecines tibétaines et chinoises. Les baies de Goji appelées du nom barbare de Lycium Barbarum se récoltent entre 1500 et 3000 mètres au pied du plateau himalayen sur les rives du fleuve jaune. (Pour l’instant, en tout cas, ça dépayse, c’est déjà ça). On nous indique que le fleuve jaune, issu du toît du monde achemine patiemment les réserves minérales puisées au coeur des montagnes qui donnent aux baies de Goji leurs vertus nutritionnelles exceptionnelles. Lesquelles vertus sont indiquées sur le côté du paquet sous forme de tableau.

Le goji biologique, baie de goji antioxydant naturel puissant
Le goji biologique, baie de goji antioxydant naturel puissant

Culture du Goji

Le Goji que l’on trouve dans le commerce est cultivé principalement en altitude au Nord-Ouest de la Chine. On peut en planter dans son jardin également, on trouve des graines dans les jardineries ou les magasins bio. Il faut compter 2 à 3 ans, pour avoir les premiers fruits. On peut également acheter un pied de goji (lycium barbarum) dans une jardinerie mais c’est plus difficile à trouver. Le goji a besoin de beaucoup d’ensoleillement.

Vertus nutritionnelles des baies de goj

Le cuivre

Déjà, je constate que la quantité de cuivre contenue dans 100g de baies de Goji a l’air, en effet, exceptionnelle : 2mg/100g, précisé :“soit 200% des apports journaliers recommandés”. Sauf qu’en cherchant des infos sur les apports journaliers recommandés en cuivre, j’ai trouvé plutôt un apport journalier recommandé par l’Afssa pour un adulte de l’ordre de 2mg par jour, et 1,5 pour une femme. Donc, on est plus proche du 100% que du 200%. Mais bon, 100%, c’est déjà bien, il faut dire ce qui est. (Pour information, le chocolat noir est très riche en cuivre et apporte en moyenne 3mg de cuivre pour 100g et c’est le foie qui en apporte le plus)

La vitamine B2

Les baies de Goji contiennent, selon les indications sur le côté du paquet, 1,3mg de vitamine B2 pour 100g. Ce qui est, là encore un bon score, puisque ce n’est pas très loin du germe de blé (1,6mg/100g) et au-dessus des légumineuses. (Pour info, c’est la levure qui en contient le plus, puis le soja). L’apport nutritionnel recommandé est de 1,5 à 1,6mg par jour. Donc, là encore, c’est plutôt un bon apport en vitamine B2.

Le fer

Les baies de Goji sont riches en fer : 9mg/100g (Il n’y a que le boudin noir qui en ait plus…) 9mg, c’est pratiquement 3 fois plus que dans les épinards.

Vitamine C

Pour la vitamine C, c’est bien aussi mais moins spectaculaire que ce que l’on a pu entendre. Il est indiqué qu’il y a 29mg de vitamine C pour 100g, c’est moins que la fraise, les petits pois, les brocolis et surtout c’est 2 fois moins que le choux de Bruxelles cuit, 3 fois moins que dans une orange et 200 fois moins que les baies d’argousier.

Donc, pour la vitamine C, mieux vaut compter sur le kiwi, les agrumes ou les crucifères

Le sélénium

Le paquet de baies de Goji indique que les baies de Goji apportent 50 mcg de sélénium pour 100 g. Ce qui correspond environ à 90% des apports journaliers recommandés pour un adulte. (Les AJR en sélénium pour une femme sont de 55mcg et de 70 mcg pour un homme). C’est de loin la noix du Brésil qui apporte le plus de sélénium avec ses 1 917 mcg pour 100 grammes. Ceci dit, le score des baies de Goji concernant le sélénium est tout à fait honorable.

Le potassium

Il est indiqué sur le paquet que 100g de baies de Goji apportent 1132mg de potassium, pour un apport journalier recommandé variant entre 2 et 6 g. Donc, 100g apportent environ entre un tiers et 80% de la quantité recommandée en potassium.

Comment consommer le Goji ?

Les baies de Goji font penser un peu aux raisins secs, mais leur goût est un peu amer. C’est très particulier, mieux vaut les inclure dans un bol de céréales, car c’est quand même très particulier quand on n’y est pas habitué.

En conclusion :

Les baies de Goji sont une excellente source de cuivre, de fer, de vitamine B2, de sélénium, de potassium mais une source bonne mais sans être extraordinaire de vitamine C ou de calcium.

Les baies de Goji, au vu de leur excellente source de cuivre sont donc plutôt bénéfiques pour la formation des globules rouges, et la lutte contre les radicaux libres.
Le fer est essentiel, il a été démontré par une étude que plus de 60% des femmes enceintes en fin de grossesse était carencée en fer. En outre, la carence en fer est actuellement considérée par l’Organisation Mondiale de la Santé comme le déficit nutritionnel le plus répandu dans le monde. Une carence en fer peut diminuer votre défense immunitaire et être à l’origine de maladies à répétition de type : rhumes, rhino-pharyngites. Il faut donc privilégier les apport en fer, surtout pour les femmes, et les personnes qui mangent peu de viande rouge.
La vitamine C joue, elle aussi un rôle bien connu en période hivernale pour lutter contre les infections de type rhume. Les baies de Goji peuvent donc en apporter un peu, même si, on l’a vu, ce n’est pas le meilleur fruit pour cela.
Le sélénium est un excellent antioxydant, et est, comme le cuivre, utile en cas de fatigue musculaire ou de fatigue générale. Le cuivre et le sélénium sont utiles en prévention et en traitement d’appoint des rhumes ou états grippaux. (Mais ne se substituent pas à un traitement médical !)
Le potassium est également indiqué en cas de fatigue musculaire et de crampes.
La vitamine B2, augmente la résistance de l’organisme au froid, elle est recommandé en période de croissance, elle est essentielle pour la santé de la peau et des ongles, de la vue et du cerveau également.
Au vu de tout cela, les baies de Goji peuvent se révéler utiles chez :

-les sportifs,
-les personnes fatiguées ou en convalescence,
-pour tous en période hivernale pour se requinquer,
-pour les enfants également même si leur goût est un peu amer, je trouve.

Contre-indication du Goji

Il semblerait que le Goji soit contre-indiqué pour les personnes prenant un anticoagulant. Si c’est votre cas, consultez votre médecin avant d’en consommer.
sources : lasantedansmonassiette.com

Acheter des baies de goji biologiques et des aliments riches en antioxydants naturels puissants pour la vitalité du corps et de l’esprit sur Biologiquement.com, la boutique en ligne de la Société AGOJI : baie de goji bio

Boutique Biologiquement.comPlanter et cultiver le goji

  Posté par baiedegojibio       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 4/5]

Qu’est-ce que le goji bio antioxydant naturel puissant?

Le lyciet, Lycium barbarum est un arbuste originaire du Nord-Ouest de la Chine. La ville de NingXia, dans l’Himalaya en a fait sa spécialité. L’ensoleillement régulier et les abords du fleuve jaune riches en minéraux remplissent toutes les exigences du goji et lui donnerait un goût unique, et une qualité incomparable.
C’est la baie du Lyciet ou Goji qui donne à l’arbuste tout son intérêt. Ce petit fruit rouge, allongée, légèrement sucré et peu acide aurait de nombreuses vertus médicinales… Il renforcerait les défenses immunitaires (par ses propriétés antiinflammatoire), ferait baisser la tension artérielle, le taux de cholestérol, le taux de sucres dans le sang, améliorerait l’assimilation du calcium et soulagerait le foie, aurait un rôle bénéfique lors des régimes. Qui plus est, il serait un “fruit anti-vieillissement”, par ses propriétés antioxydantes.

Quoiqu’il en soit, la baie de goji contient de nombreux acides aminés, caroténoïdes et sucres, oligo éléments, calcium, protéines, vitamines (B1, B2, B6, C et E)… Bref, un concentré de bien-être pour notre organisme.

Les feuilles de goji sont aussi consommées, sous forme infusées, donnant un thé aux vertus particulièrement toniques.

Planter le goji

Dans quel sol planter le goji ?

Le goji se plait dans toute bonne terre de jardin enrichi de terreau à la plantation. Plus encore, le goji aime les sols calcaires et filtrant, par contre évitez les terres acides.

Sous quelle exposition planter le goji ?

En plein soleil ! Et laissez-lui de l’espace tout autour.

Plante de goji biologique, baies de goji biologique
Plante de goji biologique, baies de goji biologique

Quand planter le goji ?

Le goji peut être mis en terre à n’importe quelle période de l’année, hors période de gel. L’automne est la période idéale pour toute plantation d’arbres et d’arbustes.

Comment planter le goji ?

Au préalable, imbibez la motte du goji acheté en petit pot. Creusez le trou de plantation dans un sol bien ameubli et mélangez pour moitié du terreau à la terre de culture. Mettez la motte dans le trou de plantation, laissez affleurer le collet, refermez, tassez et arrosez pour bien adhérer la motte à la terre.
Le lycier est une plante d’Himalaya, donc de régions froides. Il existe cependant une variété rustique qui se pousse très bien, autour du bassin méditerranéen. Les chinois ont fait de cet arbuste une plante privilégiée pour toute leur pharmacopée traditionnelle, ils utilisent la baie, appelée Goji.
Cet arbuste pousse très facilement dans nos jardins, si le sol n’est pas acide. Il est capable de pousser de 2m au cours de l’été. Toutefois, sa croissance un peu anarchique, les branches ont tendance à s’allonger sans se ramifier. N’hésitez pas à raccourcir au sécateur toutes branches gênantes.
Il faut lui laisser beaucoup de place (2m²), à moins de le palisser contre un mur. Il aime les situations fraiches au niveau du pied, mais bien ensoleillée au niveau de la tête.
Creusez le trou de plantation, arrose au besoin si la terre est sèche. Comme pour toute plante achetée en pot, vérifiez l’état des racines. Si elles forment un chignon, démêlez-le coupez éventuellement les racines abimées. Installez la plante dans le trou, au niveau du sol, et refermez le trou de plantation. Arrosez.
Le Lyciet fleurit en été, et produit des baies au bout de 3 ans. Fraiches, elles sont désaltérantes, et peuvent être consommées tout l’hiver sous leur forme séchée.

Cultiver le goji en pot

Le goji est un arbuste cultivable en pot. Il n’atteindra alors pas plus de 1,5m contre 2-3m en pleine terre. Choisissez-lui un pot d’au moins 50×50 cm pour un jeune sujet. Remplissez le contenant d’un mélange de terre de jardin, terreau, un peu de sable pour améliorer le drainage.
Arrosez 1 fois par semaine en hiver et 3 fois par semaine en été. Prenez garde à ne pas laisser l’eau stagner dans la coupelle ; les racines risquent de pourrir.

Entretien du goji

La première année, il est préférable de bien l’arroser durant la saison chaude. Les étés suivants, formez une cuvette au pied de l’arbuste pour conserver la fraicheur et l’humidité, et paillez à son pied.
En automne, renforcez le paillage au pied de l’arbuste, la plante gèle en-dessous de -15°C.
En hiver, n’arrosez pas.

Le goji se bouture facilement : récupérez les têtes (extrémité des rameaux coupés à la plantation), plantez-les dans un pot rempli de terreau maintenu humide. Coiffez le pot de boutures de goji d’une bouteille plastique dont le fond aura été découpé. C’est une culture à l’étouffée. D’ici quelques semaines, replantez chacune des têtes enracinées en pépinière.

Pincez les extrémités des branches pour les pousser à ramifier et prendre un port un peu plus compact.

Maladies du goji
Si les conditions de culture sont respectées, le goji ne risque rien. Il n’a pas de nuisibles spécifiques. Ses feuilles peuvent être dévorées par les limaces ou les chenilles : enlevez les indésirables à la main. Par contre, s’il manque de soleil, s’il souffre d’un excès d’eau par une météo trop pluvieuse, les feuilles peuvent se tacher, se dessécher, tomber prématurément… Un retour à la normale l’année suivante devrait régler le problème de lui-même.

Récolte des baies de goji

Vous ne pourrez commencer à récolter les graines de goji qu’au bout de la 3e ou 4e année suivant sa plantation. Cueillez-le dès septembre, quand le fruit est bien rouge et mou. Consommez le tel quel, il a une saveur légèrement sucrée et peu acide, vous pouvez aussi en faire du jus.
Pour conserver vos surplus de récoltes et en disposer le reste de l’année, faites sécher les baies ou congelez-les. Lisez notre article sur la conservation des fruits : le séchage et la congélation.
Sources : mag.plantes-et-jardins.com